Description du projet

galette bretonne salée

Crêpes et Galettes

Vannes

Bien avant Jésus-Christ, la « galette » était l’alimentation de base des campagnes. Accompagnée de différentes céréales, la galette n’était encore qu’une simple bouillie étalée et desséchée, préparée sur une plaque de métal, «bilig» en breton, puis cuite dans l’âtre de la cheminée. Ce n’est qu’au XIIème siècle, au retour des croisades, que le sarrasin fait son apparition en Europe. Ce blé noir aux fleurs roses, surnommé «plante des cents jours», est bien adapté au climat breton. Mais sa culture locale ne commencera véritablement au début XVIème sous l’impulsion de la Duchesse Anne de Bretagne qui, convaincue de ses avantages (qualités nutritives et fort rendement), décida d’en généraliser l’exploitation à l’ensemble de son duché. C’est ainsi que le blé noir, moulu en farine, entra dans la composition de la «galette de sarrasin». Il faut distinguer les crêpes des galettes. La galette de sarrasin se cuisait à la poêle sur une seule face. On pouvait la couper en fines lanières pour agrémenter soupes et bouillons ou la garnir, encore chaude, d’oeuf, de pâté, de saucisses, de sardines et autres produits locaux. La crêpe de sarrasin, plus croustillante, s'obtient en battant longuement la pâte au «poing» et cuit, sur les deux faces, sur des pierres ou biligs en fonte. Elle était plutôt dégustée au dessert. Les crêpières rajoutèrent des oeufs à la pâte puis la parfumèrent de cannelle ou fleur d’oranger ;le froment remplaça le sarrasin, puis le lait entra dans la composition. Alors, on appellera désormais «galette» tout ce qui est réalisé à base de sarrasin et consommé plutôt salé. La différence tient également à sa texture légèrement croustillante et ses arômes puissants, grillés voire torréfiés qu’expriment la farine de sarrasin. La «crêpe» désigne tout ce qui est confectionné à partir du froment et dégusté plutôt sucré. La crêpe s’apprécie pour sa texture moelleuse et sa douceur en bouche.

Où trouver cette spécialité :

BALADE EN CRÊPANIE - (service à table)
Voir l’artisan

Les autres spécialités de Vannes