Description du projet

saint-marcellin IGP fromage

Saint-Marcellin IGP

Lyon

Lait de Vache — Pâte molle à croûte naturelle — IGP À l’origine, ce fromage isérois était réalisé exclusivement à partir de lait de chèvre. En effet, les archives montrent que l’élevage caprin était très développé dans la région de Saint-Marcellin entre le XIIIème et le XVIIIème siècles et que l’on trouvait de petits fromages ronds, au lait de chèvre, sur les différents marchés de la région. Fromage onctueux et fondant, il était très prisé des nobles. On sait que Louis XI en consommait déjà et que les consuls de Lyon avaient pour habitude de servir ce petit fromage en l’honneur des invités prestigieux. À cette époque, ce fromage de chèvre était vendu sous le nom de marcellins ou marsollins. On doit la démocratisation et l’expédition massive du Saint-Marcellin hors de sa région d’origine à deux facteurs : le premier est la structuration de la collecte de ce fromage par les « coquetiers », commerçants du XIXème qui collectaient les produits dans les fermes pour aller les vendre sur les marchés de la région. Le deuxième facteur est le développement des voies de communication et notamment le chemin de fer Paris-Lyon-Marseille qui a permis aux « coquetiers » d’aller vendre le Saint Marcellin partout en France, depuis Lyon, plaque tournante du Saint-Marcellin. L’exportation massive de ce fromage a engendré une demande croissante. Rapidement limités par la saisonnalité du lait de chèvre, les producteurs de la région ont alors décidé d’utiliser du lait de vache pour produire le fromage. C’est pour cette raison que l’on trouve aujourd’hui du Saint-Marcellin presque exclusivement à base de lait de vache.

Où trouver cette spécialité :

FROMAGERIE LES TROIS JEAN
Voir l’artisan

Les autres spécialités de Lyon