Description du projet

tarte aux pralines

Tarte à la praline

Lyon

Ce dessert, ô combien savoureux, est composé uniquement de 3 ingrédients ! Malgré la simplicité de la recette, il faut respecter certaines règles pour réussir cette pâtisserie. Pour réaliser la garniture, les pâtissiers concassent de belles pralines roses qu’ils viennent faire fondre dans de la crème fraîche onctueuse, avec au moins 30 % de matière grasse, dans des proportions « tant pour tant » (50 % pralines pour 50% crème). Le mélange est ensuite déposé sur une pâte brisée pur beurre déjà cuite et mis à refroidir pour être dégusté froid, laissant ainsi la garniture révéler toute son onctuosité et son crémeux.L’origine exacte de la tarte aux pralines roses n’est pas connue. Ce qui est sûr c’est qu’elle est apparue après le XVIIIème siècle, période où la praline aurait été inventée par le chef d’un certain Maréchal de Plessis-Praslin à Montargis, qui aurait fait tomber une noix dans du sucre cuit, donnant ainsi naissance à la praline. Sa petite sœur, la praline colorée en rose, aurait vu le jour le long du Rhône, dans le village de Saint-Genix-sur-Giers dans les années 1860, lorsqu’un pâtissier de la ville inventa le fameux gâteau de Saint-Genix, une brioche aux pralines roses.Quelles années plus tard, cette nouvelle brioche aurait inspiré les pâtissiers lyonnais, situés à moins de 100 km de là, qui utilisèrent cette confiserie pour en faire une tarte. On ignore qui a bien pu créer ce dessert devenu un emblème sucré de la ville de Lyon. On en attribue souvent la paternité au grand chef Alain Chapel et à la cuisinière de son ami Henry Cornil, qui lui aurait transmis la recette de cette pâtisserie, transmise de mère en fille.

Où trouver cette spécialité :

MAISON POZZOLI
Voir l’artisan

Les autres spécialités de Lyon