Le Gourmeur

Qui se cache derrière le Gourmeur ?

Je m’appelle Pierre-Louis Tourneur, j’ai 27 ans, je suis ingénieur agronome, aventurier, sportif et chroniqueur gastronomique.

“De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.” Guy de Maupassant

La cuisine traditionnelle est ma passion. Je suis animé par cette envie de découvrir de nouvelles spécialités et surtout de rencontrer les artisans qui les confectionnent. Car plus que tout, ce que j’aime, ce sont les rencontres humaines entre passionnés qui connectent leur deux mondes. Car oui la gastronomie a toujours été est un liant; symbole de partage, qui réunit les gens par la plus belle des manières : la gourmandise.

liaison 1

Qu’est ce qu’un Gourmeur ?

Ne cherchez pas dans le dictionnaire, ce mot n’existe pas. Je l’ai créé, car je n’arrivais pas à trouver un terme qui définissait suffisamment bien ce que je suis et ce que vous êtes aussi sûrement…
Un GOURMEUR c’est une personne qui aime manger et partager les bons produits du terroir, les plats de nos grands-mères et les vins de nos régions, c’est ça un GOURMEUR, un gourmet version terroir si on devait résumer !

Le Gourmeur dictionnaire
liaison 2
Le Gourmeur Tita

Comment est né le projet Le Gourmeur ?

Ma passion pour la cuisine traditionnelle française est née dans la cuisine de ma nourrice Tita. Les bons petits plats mijotés et les récits de voyages de ma nourrice qui a visité cette France des terroirs, ont alimenté cette passion pour la gastronomie régionale.

Au fil des années, cette passion a nourri un rêve, celui de parcourir la France à vélo pour en découvrir ses trésors gourmands et en faire la promotion afin de les sauver. En 2018, après mes études d’ingénieur agronome et une première expérience professionnelle, je décide de vivre ce rêve, le projet “Le Gourmeur” était né.

Le Gourmeur, plus qu’un nom, un combat …

En rencontrant des professionnels des métiers de bouche lors de mon tour de France, j’ai constaté que le nombre de spécialités régionales était en déclin.

Le projet “Le Gourmeur” c’est avant tout un engagement, un combat pour préserver et sauver notre patrimoine gastronomique et notre artisanat, aujourd’hui menacés. Ma volonté est de faire découvrir aux français et aux étrangers la diversité de nos spécialités et de faire connaître ceux qui valorisent nos savoir-faire, afin que ceux-ci perdurent durablement.

Mais le projet “Le Gourmeur” ce n’est pas que moi, c’est une communauté d’artisans et de gourmands qui se battent pour sauver et faire rayonner notre gastronomie régionale. Ce combat c’est aussi le vôtre !

Le Gourmeur super heros
liaison 4

Mon Tour de France à vélo gastronomique

Mon tour de France a duré 1 an. Durant cette période, j’ai sillonné les routes de nos campagnes sur plus de 5 000 km pour aller à la rencontre de 300 artisans qui m’ont fait goûter plus de 1000 spécialités. Résultats des courses: seulement 2 kg pris sur cette aventure !

En savoir plus
liaison 5

L’auditeur qui devient chroniqueur

Mon premier passage sur RTL, je le dois à Stephane RAVACLEY, boulanger à Besançon qui a secrètement appelé cette radio nationale pour leur parler de mon tour de France à vélo. Deux passages à l’antenne comme invité et me voilà convié à Paris à la fin de mon tour de France pour témoigner de mon aventure en direct des studios.

Je vois là l’opportunité extraordinaire de faire parler de notre patrimoine gastronomique et de notre artisanat afin de le défendre. Je propose à RTL un concept de chroniques mettant en avant les spécialités des artisans rencontrés sur mon tour de France. Quelques mois plus tard RTL m’appelle et me propose de devenir chroniqueur gastronomique…

liaison 6

Mon engagement ne fait que commencer…

Mon tour de France à vélo n’était qu’une première étape dans la défense et la promotion de notre patrimoine culinaire et de nos savoir-faire.

Aujourd’hui à la radio, je rêve de pouvoir m’engager encore plus dans ce combat à travers de nouveaux défis sportifs gourmands et de nouveaux projets audiovisuels.